Qu’est-ce que le tir ?

Anxiogène pour certains, défouloir pour d’autres, la pratique du tir sportif souffre de nombreux préjugés qui reflètent la méconnaissance de cette discipline.

Le tir est un sport, qui demande énormément de concentration, de maîtrise de soi, de respect des règles, parmi lesquelles (extrait FFTIR) :

  • le respect de l’arme en tant que matériel sportif et la compréhension que la peur de l’arme à feu n’est pas justifiée : elle n’est, en effet, pas dangereuse en soi mais par son utilisation irréfléchie ou non maîtrisée au même titre qu’une voiture, par exemple,
  • une pratique exclusive sur des cibles excluant toute représentation humaine, qu’elles soient fixes, mobiles ou cassables, en papier, métalliques ou en argile (plateau),
  • l’interdiction absolue de viser quelqu’un,
  • le respect absolu des règles et des comportements de sécurité édictés par la FFTir ainsi que par les fédérations internationales gérant les différentes disciplines sportives de tir.

 

Comme dans tout sport, on peut le pratique pour le loisir et/ou pour la compétition.

Il existe plusieurs pratiques et plusieurs fédérations, dont :

  • L’ISSF (International Shooting Sport Federation) est une des institutions compétitives pour le tir sportif, elle représente les disciplines olympiques (que l’on peut voir à tous les JO) et représente la plus grande majorité  des pratiquants.
  • L’IPSC (International Pratical Shooting Confederation) est l’institution pour le tir de situation. Il s’agit d’une discipline particulière et strictement encadrée, proposant un tir dynamique (en mouvement) à l’arme de poing, en contre la montre… Cette discipline est moins répandue. En France, cette discipline se nomme Tir Sportif de Vitesse (TSV). De part sa nature, cette discipline obéit à des règles de sécurités draconiennes.
  • Les armes anciennes, où la préparation du tir est aussi important que le tir lui-même.
  • Le plateau : tir au fusil de chasse sur pigeon d’argile.
  • Le bench-rest représente la recherche de la précision ultime. A 100m ou  200m, le tir se fait à l’arme d’épaule gros calibre, avec pour objectif de regrouper les impacts sur quelques millimètres.

La liste exhaustive, avec les descriptifs sont disponible sur le site de FFTIR.