La sécurité

Dans notre pratique, la sécurité est le maître mot. Il doit s’agir de la première préoccupation de tout tireur sportif.

Il existe de nombreuses règles de sécurités, qui pour une très grande majorité relèvent du bon sens. Voici un rappel rapide des principales, qui ne tolèrent aucune exception et s’applique à l’ensemble des disciplines :

  • Le respect de l’arme en tant que matériel sportif et la compréhension que la peur de l’arme à feu n’est pas justifiée : elle n’est, en effet, pas dangereuse en soi mais par son utilisation irréfléchie ou non maîtrisée au même titre qu’une voiture, par exemple,
  • Une pratique exclusive sur des cibles excluant toute représentation humaine, qu’elles soient fixes, mobiles ou cassables, en papier, métalliques ou en argile (plateau),
  • Le respect absolu des règles et des comportements de sécurité édictés par la FFTir ainsi que par les fédérations internationales gérant les différentes disciplines sportives de tir.
  • L’interdiction absolue de viser quelqu’un : une arme doit toujours être orientée vers les cibles.
  • Une arme doit toujours être considérée comme chargée et prête à faire feu.
  • Pour son transport, une arme doit être déchargée (pas de munition dans la chambre, pas de chargeur, barillet vide…), mise en sécurité (soit par démontage d’une pièce , soit par un verrou de pontet par exemple) et contenue dans sa mallette.
  • Lorsqu’un tireur interromps son tir, il doit décharger son arme, et positionner un drapeau/indicateur de chambre de vide.

L’ensemble des directives de sécurité peuvent être consultées librement sur le site de la FFTIR – Section sécurité.  Vous y trouverez les détails sur les règles au poste de tir, le transport entre le domicile et le stand…

Si vous avez un doute sur une règle, ne pas hésiter à demander aux autres membres du club, aux membres du bureau, ou aux cadres diplômés (initiateurs, formateurs, arbitres…) qui sont présent.